Développer une entreprise en Suisse

La Suisse est une belle plate forme Web pour beaucoup d’activités économiques

Il y a des Lobbys aussi en Suisse et celui de la pièce auto fait que les vendeurs de pièces détachées online n’ont pas de réelles possibilités à se développer. C’est en effet chasse gardée pour les garages. Par contre si l’on regarde entre Genève et Lausanne comment les entreprises se créent on peut dire que même les fiduciaires en viennent à donner des conseils avisés et ce de Genève à Zurich. Si on parle des fiduciaires c’est qu’ils ont un rôle très fort et très précis sur le développement économique en Suisse. En effet ces professionnels de l’administration peuvent gérer et soulager l’entrepreneur de tout le travail de déclaration comptable mais aussi sur le développement économique.

Revenons aux pure players

Vendre sur Internet c’est quelque chose que des personnes ont compris plus que d’autres. Aujourd’hui Ebay a eu une idée de génie en ne vendant rien mais en permettant aux autres de vendre. Chers lecteurs et Chères lectrices si je pouvais revenir en arrière je miserais sur Ebay. Les domaines de vente qui marchent vont des extensions de cheveux au linge de maison en passant par bien d’autres domaines qui encore aujourd’hui en 2021 sont efficaces et rentables.

Avant tout cela le Business Plan :

Description de l’entreprise

C’est la section consacrée à la description la plus approfondie de l’entreprise, celle qui ouvre le véritable cœur du business plan ; elle vise à illustrer la nature de l’entreprise et à décrire ses caractéristiques fondamentales, en partant de la mission (qui n’est jamais simplement de gagner de l’argent) pour passer à l’exposé des objectifs à court, moyen et long terme, des forces et faiblesses et des facteurs de succès : le type de société et la date de constitution, les modifications passées et/ou prévues de la forme juridique de la société, les investisseurs et les administrateurs et l’organigramme.

Dans cette section, il doit ressortir, par exemple, si l’entreprise est industrielle, de détail ou de services, quel est son marché de référence, où se situe-t-elle sur le marché, quelle est l’offre qu’elle met en place, est-elle locale ou multinationale, quel est le niveau de développement atteint jusqu’à présent. C’est dans cette partie du plan d’entreprise que sont expliqués les objectifs à atteindre, qui doivent bien sûr être réalistes, réalisables et en même temps capables d’attirer l’attention des prêteurs potentiels.

Par souci de simplicité, nous énumérons ci-dessous les points qui doivent satisfaire à ce chapitre du plan d’entreprise :

Dans quel secteur d’activité l’entreprise opère-t-elle ?
Une description générale d’introduction suivie des détails. Une certaine originalité est toujours recommandée pour l’exposition qui contribue à rendre pleinement compte du scénario concurrentiel dans lequel l’entreprise opère.

Quels sont les objectifs de l’entreprise ?
Les objectifs doivent être énumérés aussi explicitement que possible, y compris les objectifs financiers et tous les détails disponibles tels que : recettes, bénéfices bruts et nets, retour sur investissement (ROI). La définition et l’illustration des “KPI” (Key Performance Indicators) typiques du secteur ou de l’entreprise sont également fondamentales pour ce thème.

Quels sont les facteurs critiques de succès de l’entreprise ?
Les facteurs critiques ne sont pas les objectifs de l’entreprise, mais les facteurs qui permettent de les atteindre. Dans cette section, vous devez indiquer les caractéristiques de la direction, de l’organisation de l’entreprise et de ses produits qui ont contribué, ou devraient contribuer, à son succès.

Quels sont les succès et les points forts de l’entreprise ?
Expliquez si vous avez l’intention de capitaliser et d’investir sur ce qui a été un facteur de succès de l’entreprise dans le passé ou si vous souhaitez lancer de nouvelles initiatives alternatives ou complémentaires basées sur de nouvelles compétences ou sur une utilisation différente de celles déjà acquises.

Quelles sont les difficultés et les faiblesses que vous soyez dans le déménagement ou la chirurgie esthétique  ?
Il s’agit d’une partie très délicate et non secondaire du document. En fait, il faut souligner les difficultés et les faiblesses qui menacent le succès de l’entreprise. Les points critiques qui doivent être surveillés afin d’être contenus ou éliminés. Il est évident que toutes les faiblesses ne peuvent pas être éliminées ! Il appartient à l’entrepreneur de décider des priorités, des points à aborder et de ceux qui constituent un compromis stratégique nécessaire. La forme habituellement adoptée pour cet examen est celle qui fonctionne sur la base d’un calcul coût/bénéfice.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code